Le coworking, une tendance qui fait bouger l’immobilier de bureaux

Le coworking, une tendance qui fait bouger l’immobilier de bureaux

décembre 14, 2018 0 Par Nico

Le coworking, ou bureau flexible, est désormais bien plus qu’un effet de mode temporaire. En effet, cette tendance qui subit déjà depuis quelques années une croissance exponentielle démontre que le phénomène du bureau à partager en tiers-lieux pousse les propriétaires de ceux-ci à s’interroger vis à vis de leur propre organisation.

L’émergence du coworking depuis 2007

Le coworking, né à San Francisco en 2005, est d’abord arrivé dans le paysage immobilier de Marseille en 2007 avant d’avoir conquis la Capitale. Depuis, les bureaux partagés favorisant le bien être des salariés au travail, à rencontré un succès fulgurant dans le pays, ont représenté en 2017 près de 10 % de la demande placée en Ile-de-France, soit une véritable lame de fond.

De plus, selon un récent rapport de lieu, ces sites de travail en bureau ou open space sont actuellement présents dans 700 implantations du pays.

Les géants de l’immobilier se prêtent désormais au jeu

Après été longtemps dominé par des acteurs spécialisés, le marché du coworking séduit dorénavant un public plus large incluant notamment les grands noms de l’immobilier tels que Bouygues Immobilier depuis 2014 ou encore Nextdoor avec une exploitation de 8 sites à travers 40 000 m2 répartis entre l’Ile de France et Lyon.

Par ailleurs, et selon l’étude du spécialiste de l’immobilier d’entreprise Cushman & Wakefield, les transactions des fournisseurs de locaux de ce type ont été multipliées par 20 entre 2014 et 2017.

Le coworking dans les grandes villes

Ainsi, le coworking, qu’il vise les bureaux d’une start-up, d’une entreprise ou encore d’indépendants, s’est largement diffusé sur tout le territoire après avoir été épaulé par les géants de l’immobilier.

Cette tendance, déjà bien implantée à Lyon comme à Bordeaux, continue de séduire la plupart des centres urbains dynamiques comme ceux de la Grande couronne parisienne avec notamment Spaces à la Défense, implantation numéro une en France.